Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'éros de Scharlotte
  • : Je veux vous faire part des mes démarches érotiques au pays où les hommes aiment tant les femmes. Je suis une femme qui se cherche et s’observe. Je décris mes rêves, mes désirs et ce qui se réalise.
  • Contact

Mots aimés

Envie de prendre soin de lui, d'apprendre à le comprendre. Envie de mûrir à ses côtés, de le voir mûrir aux miens. Envie de me mettre à être compris par lui.

Extrait du 'Dormeur du Val'

 

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois.

Alexandre Dumas, fils

 

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Anonymus

 

Je veux bien jouir avec d'autres, je ne veux m'abandonner qu'avec vous

Des désirs et des hommes - Françoise Simpère 

 

Mon coeur est français, mon cul est international ! Arletty

Recherche

10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 16:04

 

 Au bar avec Paul, un lecteur fidèle, si l’on peut dire, dans ces circonstances ( !), le rhum et le vin coulent à flot, je suis enchantée, je l’appelle M. Toubon, on se taquine, une soirée super sympa !

Un SMS tombe sur son portable : ses amis vont aller  au Moon-City et il pense les rejoindre, il me regarde en souriant et voilà, c'est parti.

 

Après avoir lu mon blog il m'a bien avertie qu'il a un peu peur – peur de mes exigences, peur de ne pas assez bander etc. Bon, après tout, je pense que chaque femme aime bien avoir une queue raide, mais bon. Plus tard il insiste en disant : « Toutes les femmes ne s’affolent pas sur la pénétration ». C’est intéressant, bien sûr comme femme j’ai du mal à estimer les préférences féminines, sauf, de mes copines, je ne connais que des lesbiennes qui n’aiment pas sentir une belle, grande queue dans leur vagin.

 

Le  prélude avait lieu au sauna, allongée il m'embrassait pour la première fois, hmm c’est bon, quand  un voisin a commencé à caresser mes jambes et sans que je puisse voir qui, quelqu’un m'a léché les cuisses se dirigeant vers  ma chatte - si délicatement - comme pour juste me câliner, pas pour m'exciter - comme un: salut toi!

 

C'était beau ... je suis sortie du sauna - j'ai dit ciao aux gens, sans savoir qui était mon 'lécheur' et toute contente je pensais: ah je commence à comprendre ce qu’est le libertinage.

 

 

limra-sauna1.jpg

 

Avec Paul je squatte une cabine, il m’entame et voilà ça n'a pas raté - j'ai presque vu des pensées apparaître sur son front et plouf – il s’est ratatiné. Je l'ai sucé et il pensait a mon article que je n'aime pas ça (s'il n'y a pas d'espoir)  - dans un moment où je n'étais pas encore a cette pensée là ... main bon, rien à faire.

Décision: plus jamais faire l'amour avec quelqu’un 'de nouveau' qui a lu mon blog !!

 

Nous nous sommes détendus dans le Jacuzzi - hmm des bulles agréables qui bougeaient mes petites lèvres. Il m'embrassait, me caressait et il a disparu sous l'eau pour m'envoyer des bulles vers la chatte. Très sympa ça !

 

stock-photo-5353356-water-bubbles.jpg 

 

Les yeux fermés l’embrassant j'ai cambré mon dos, mes seins sortaient de l'eau érigés et voilà que l'homme à côté s'active, sa main arrive, je la sens très bien, douce mais décidée – je cherche sa queue et hmm une belle grande queue super dure !

 

Nous sommes partis dans une cabine - je suce mon partenaire et j'attends avec impatience cette belle queue en levrette - mais rien ne se passe- je me retourne- il est mou - je le suce, zak, il bande bien, mais dès que le préservatif arrive il débande. Il dit: ce n'est pas facile d'être vu (des gens a la fenêtre) et il ne peut pas avec un préservatif - nom de dieu pourquoi va t-il au club???

 

Je m'allonge prête à me laisser aller dans des pensées dramatiques / pathétiques : Pourquoi c'est mon nouveau destin que les mecs ne bandent plus avec moi en attestant que ce n'est pas moi etc etc…

 

Et voilà mon lecteur se remue et il me baise - peut-être parce que je suis totalement passive et parce que je n’espère plus rien, il peut agir et il me prend bien mais pas longtemps - mes cris ont motivé notre invité et voila Paul se retire pour qu’il puisse prendre la suite, mais aussi pour pas longtemps.

Bon c'est la où je démarre normalement, mais mes Messieurs se sont reposés en souriant et très satisfaits.

 

Mon compagnon est parti pour les toilettes, alors que je me suis dirigée vers le sauna et sur les escaliers un black passe, il me regarde, il s'arrête, il me sourit et voilà c'est le moment où je suis perdue- je ne peux pas résister à ça.

 

sandwichJ'avertis Paul que je suis dans la 1iere cabine, mais il fait une pause au Hammam et il ne nous rejoint pas. Ainsi je me trouve seule la porte fermée avec Olivier, le black. Ah, lui, il est en bonne santé, il m'entame naturellement, il me malaxe ravi de chaque toucher- il aime mes seins, mon ventre, il est ravi de mes fesses ...et j'entends sa joie - ça fait plaisir et ma joie revient. Il jouit trois fois de suite. Ça frappe à la porte, c'est le pote d'Olivier qui le cherche pour bientôt partir- il nous voit, on se regarde, pas un mot n’est nécessaire - assise je me retrouve en sandwich entre les deux.

 

 

Derrière il coince sa queue entre mes fesses, il me tient les seins et me presse contre son torse en me bisoutant la nuque. Olivier devant moi me pénètre en pressant ses mains sur mon bas ventre - ah c'est génial d'être coincée ainsi . Je bouge comme une folle comme je voudrais me libérer, mais ils ont bien compris que c'est d'être fermement saisie qui m’excite- je jouis je jouis, c'est si bon.

 

 

 

C'est dingue à quel point la peau black me sécurise – c’est étonnant le bien être dans leur corps, je me suis sentie comprise - rien n’était nécessaire d'expliquer.

 

Once you go black you never come back… peut-être que c’est un peu vrai.

 

J'ai pris un denier coup au bar avec Paul, je me sens si bien, si satisfaite, si contente. J’ai l’impression d’avoir encore une fois compris quelque chose sur moi, sur les hommes, sur la vie au ‘club’.  

  17301-650x330-coupes-qui-trinquent-food-micro--fotolia.jpg

 

A 2h du matin, j'ai pris un taxi – très, très heureuse de ma nouvelle vie si LIBRE :))

Partager cet article

Repost0

commentaires

libertine 21/06/2013 13:47

je crois qu'on peut désormais dire... que tu es une vraie libertine ;). bienvenue parmis nous ;).

l'initiateur 10/06/2013 18:48

merveilleux ma chérie... Encore une magnifique experience!