Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'éros de Scharlotte
  • : Je veux vous faire part des mes démarches érotiques au pays où les hommes aiment tant les femmes. Je suis une femme qui se cherche et s’observe. Je décris mes rêves, mes désirs et ce qui se réalise.
  • Contact

Mots aimés

Envie de prendre soin de lui, d'apprendre à le comprendre. Envie de mûrir à ses côtés, de le voir mûrir aux miens. Envie de me mettre à être compris par lui.

Extrait du 'Dormeur du Val'

 

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois.

Alexandre Dumas, fils

 

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Anonymus

 

Je veux bien jouir avec d'autres, je ne veux m'abandonner qu'avec vous

Des désirs et des hommes - Françoise Simpère 

 

Mon coeur est français, mon cul est international ! Arletty

Recherche

27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 19:38

Je vois bien que je ne suis pas une libertine – au moins pas maintenant – je vais faire comme d’habitude : Me lancer dans la découverte, lentement, pas à pas, me laisser surprendre par cet ‘inconnu’  qui pourrait me faire plaisir.

 

66771-stock-photo-frau-feminin-erotik-apfel-akt-barock.jpg

 

Je laisse encore passer ce que j’ai vécu et ce qui a éveillé ma curiosité et ce qui pourrait me motiver d’aller encore un pas plus loin.

 

 

 

Un constat :

  • ·         Ma première expérience au club avec deux hommes était magnifique et possible parce que mon amant s’est concentré énormément sur moi et mon confort est venu d’une grande complicité et je me suis sentie très protégée par lui pour m’ouvrir à un tiers.
  • ·         Au ‘Moon’ j’avais une grande confiance en mon ‘initiateur’ parce qu’il connait très bien ce monde et l’endroit. Je me suis fiée à son expérience  qui  m’a donné la base de pouvoir me laisser aller.

Il y avait des moments où il s’est absenté quelques minutes.  J’étais allongé sur un sofa, fatiguée, satisfaite, heureuse et j’ai regardé les gens passer. Un homme m’a caressé en passant le sein, j’ai eu des sourires, des regards intéressés.

 

C’est là où je pensais : Ah peut-être qu'un jour la base de mes actions viendront directement de la confiance en moi – simplement.

 

Néanmoins j’étais ravie de voir revenir mon homme qui s’est assis à côté de moi en observant mon visage me demandant si je vais vraiment bien… hmmm, merci !

 

 sofa-ancien.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires