Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'éros de Scharlotte
  • : Je veux vous faire part des mes démarches érotiques au pays où les hommes aiment tant les femmes. Je suis une femme qui se cherche et s’observe. Je décris mes rêves, mes désirs et ce qui se réalise.
  • Contact

Mots aimés

Envie de prendre soin de lui, d'apprendre à le comprendre. Envie de mûrir à ses côtés, de le voir mûrir aux miens. Envie de me mettre à être compris par lui.

Extrait du 'Dormeur du Val'

 

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois.

Alexandre Dumas, fils

 

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Anonymus

 

Je veux bien jouir avec d'autres, je ne veux m'abandonner qu'avec vous

Des désirs et des hommes - Françoise Simpère 

 

Mon coeur est français, mon cul est international ! Arletty

Recherche

28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 22:17
Ça fait longtemps qu'on ne s’estait pas vu – quelques occasions ratées – il me faisait signe à chaque fois quand j’étais dans le train vers l’Allemagne – un signe ?
A notre tout premier rdv au restaurant je l’ai trouvé tellement prétentieux, tellement pathétique. Il disait: Je déteste les français – j’éclate de rire, comment peut-on dire ça du peuple dont on fait partie, dont on parle la langue? De plus il est acteur, il est sensé être amoureux de sa langue. Un paradoxe vivant !
Aujourd’hui on s'est revu et je suis contente, je cours vers lui parce qu’il sait très bien me baiser. Il bande bien et c’est dont j’ai envie: un bon ébat dans tous les sens, hmm.  Il est fort – en même temps je sais que je pourrais me défendre s’il le  faut. Il me serre fort, j’aime ses yeux, son corps, sa peau si parfaite – le contraire de moi.
En discutant il se vente de ses névroses, qu' il déteste beaucoup ainsi que les gens en général et en plus il est claustrophobe, un angoissé, en même temps il me fascine avec son égo gonflé : Je n’ai jamais gagné un sous dans ma vie – dit-il assis sur un super sofa dans un appart qu’il vient de louer pour 4000 €. L’argent ne m’a jamais intéressé – bon sympa, mais comment il fait?
 
Il m’intéresse, j’ai envie de le comprendre dans cette légèreté avec le matériel, je lui ressemble dans cette inconscience en face de l’argent, sauf que moi,  je rame dans ma vie d’une employé qui s’emmerde à mort au boulot.
Je m’égare – nous prenons la douche ensemble, il me colle contre le mur, contre la vitre et voilà au lit tous mes orifices s’ouvre facilement pour lui. Quand j'ai des orgasmes forts je pleure, c'est plus fort que moi, je ne sais pas si d'autres femmes le font aussi, mais j'apprecie qu'il sache le prendre, il ne pose pas de question, c'est comme s'il est habitué.
Je me sens bien dans ma peau, je suis très a l'aise avec lui, il me dit: "Tu es belle comme ça", c'est beau et je vois comme ça monte en moi et quand je me regarde dans la glace plus tard je suis surprise, oui moi aussi je me trouve belle, il m'a rendu belle.
Et voilà, même des mois après ma rupture avec LUI ça me pique que ça ne sera plus LUI qui me rend si belle.    
Il aime comme je le suce, il me demande plus tard comment je fait pour l’absorber – je suis contente que je peux lui faire quelque chose qu’il ne connaît pas trop, un homme si bien expérimenté. Et voilà d'un coup j'ai l'idée de lui mettre un doigt dans le cul et il l'apprecie fortement, hmm j'aime bien ça et comme ça lui plait vraiment je lui propose une autre fois je vais lui baiser avec mon gode miché, évidemment plus grand que mon doigt. J'adorerais de le sentir si excité, mais c'est dommage, je ne connais pas bien, je suis sûr je pourrais améliorer ma façon de le faire pour le découvrir jusqu'à où je pourrais aller. Et évidemment, ça me chauffe grave de le baiser aussi! C'est cool!
Et voilà une position qui ne m’est pas connu, qui m’excite beaucoup : Il m’encule en mettant ses genoux pliés sur mes côtes, je ne l’ai pas vu mais je pense qu' il était assis comme un jockey sur mon cul et dos. J’adorais ça !! Ah please please again again.
emballage-de-cheval-et-de-jockey-15272158.jpg 
Ben c’est ce qui est dommage, il part aux Etats Unis – bye bye my good lover si névrosé
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Comme une image 02/07/2013 22:27

C'est clair que c'est beaucoup plus facile d'être détaché avec l'argent … quand on en a suffisamment pour ne manquer de rien !!

Sinon, malgré ses névroses (qui n'en a pas ?), j'ai l'impression que vous avez quand même passé une excellente soirée en sa compagnie, non ?!