Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'éros de Scharlotte
  • : Je veux vous faire part des mes démarches érotiques au pays où les hommes aiment tant les femmes. Je suis une femme qui se cherche et s’observe. Je décris mes rêves, mes désirs et ce qui se réalise.
  • Contact

Mots aimés

Envie de prendre soin de lui, d'apprendre à le comprendre. Envie de mûrir à ses côtés, de le voir mûrir aux miens. Envie de me mettre à être compris par lui.

Extrait du 'Dormeur du Val'

 

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois.

Alexandre Dumas, fils

 

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Anonymus

 

Je veux bien jouir avec d'autres, je ne veux m'abandonner qu'avec vous

Des désirs et des hommes - Françoise Simpère 

 

Mon coeur est français, mon cul est international ! Arletty

Recherche

27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 20:57

 

 

Ok ce sont les fêtes, donc le Champagne, le bon vin coule à flot et je l’adore !!

 

Je me laisse emporter, je mange du foie gras, je bois du Sauternes, chaque fois je suis surprise comment un bon goût peut exploser sur ma langue – ça m’arrive qu’en France, c’est quoi ça ? Ça devient pénible, je ne suis plus seulement francophile, je deviens ‘francofolle’.

 

Bon, on arrive au fromage : un Cantal de TROIS ans !!! Je sors des gémissements, je ne peux plus me retenir, un bout de baguette bien craquant avec une gorgée d’un rouge bien lourd, un Brouillyyyyy et waah, j’ai des petits orgasmes à table.

 

                                            Cantal                                   Brouilly

 

Je touche mon ventre, je suis sûr que j’ai pris des kilos et je pense à la main of Mister Hidden qui touchait mon ventre en disant : T’es bien comme ça..ah et des souvenirs se déclenchent comme une chute d’eau : Son pouce dans ma bouche que j’ai sucé comme sa queue. Ah qu’est-ce que j’ai envie de revivre ça, je glisse presque de ma chaise, mon cul et au bord du fauteuil je pense à sa langue, ses doigts.

 

 

Je me sens tellement bien avec lui, il tombait du ciel, un cadeau de Noël – je remercie l’univers, peut-être il y a quelqu’un là-haut qui veille sur moi, qui me gâte comme ça, je suis ravie, je suis si bien, je rêve, ma vie n’était jamais si bien qu’au moment !

 

 

coeur.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires