Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'éros de Scharlotte
  • : Je veux vous faire part des mes démarches érotiques au pays où les hommes aiment tant les femmes. Je suis une femme qui se cherche et s’observe. Je décris mes rêves, mes désirs et ce qui se réalise.
  • Contact

Mots aimés

Envie de prendre soin de lui, d'apprendre à le comprendre. Envie de mûrir à ses côtés, de le voir mûrir aux miens. Envie de me mettre à être compris par lui.

Extrait du 'Dormeur du Val'

 

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois.

Alexandre Dumas, fils

 

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Anonymus

 

Je veux bien jouir avec d'autres, je ne veux m'abandonner qu'avec vous

Des désirs et des hommes - Françoise Simpère 

 

Mon coeur est français, mon cul est international ! Arletty

Recherche

15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 08:41

Il y a trois mois je me suis inscrite sur le site Meetic .

 

meetic.jpg

Je pensais me préparer au cas où que je m’emmerderais un jour avec les rencontres libertines. Et je pourrais ainsi jeter un œil sur le marché ‘à la recherche d’une âme sœur’. Comme d’hab ils disent que c’est gratuit, mais une fois le profil établi, le pop-up : 15€/mois arrive et ainsi j’ai le droit de voir les titres de mes messages avec la tête de leurs expéditeurs, leur âge et leur ville, mais je ne peux pas lire ni répondre à leurs messages.

 

Une chose s’éclaire rapidement : Sur le site libertin j’ai le droit aux hommes de 18 à 40 ans, sur Meetic ça tombe de 50 à 67 ans… Et je peux dire que ce ne sont pas des hommes éblouissants. Ben, pour ne pas être trop méchante dans mes préjugés, j’ai accepté l’invitation à une soirée Meetic dans un bar pour renifler de près ce qui se présente.

 

Je sors du métro et je vois déjà de loin la queue devant l’établissement. En arrivant je vois des gens taper des sms ou téléphoner. Je capte une phrase : Mais Stéphane tu vas venir, tu ne vas pas me lâcher là, toute seuule…. Oh mon dieu, je vois des copines collées l’une à l’autre, leurs têtes dans les Smartphones ou cachées derrières les arbustes en observant la queue devant le bar. Mes préjugés se confirment – que des coincés, mal dans leur peau qui assument mal leur envie de rencontrer quelqu'un. Docteur c’est grave…

 

J’y rentre quand même, envie de boire le cocktail proposé et d’échapper au vent glacial du trottoir

Bah, c’est mal parti, avec un petit carton dans la main, il faut que je trouve l’autre bout de mon carton pour obtenir mon drink – aïe où me mène mon alcoolisme ???

 

 

Les mecs restent coincés dans leur coin, je vois que les femmes abordent les hommes pour avoir leurs drinks. ‘Le mien’ se trouve sur un tabouret devant le bar, le service est rapide et voilà on se regarde et il ne semble pas très enchanté d’être tombé sur moi. Je lui dis tout de suite, tu sais maintenant on a à boire si tu préfères flâner, vas-y. Mais non, après hésitation il cherche une table et on s’assoit.

 

clin.jpg

 

Ça n’a pas raté je suis assise en face de la cuisine et je vois le cuisinier black travailler, qui me fait des clins d’œil. Bahh, que dire, évidemment c’est lui qui s’amuse de voir des gens intimidés de sa vue de la cuisine. Mais non, moi je ne m’amuse pas, je suis sidérée de voir cette assemblée de blessés, fraichement divorcés qui croient d’être sauvés sur Meetic par le prince ou la princesse charmante, avec leurs visions d’amour du roi Arthur.

 

 

 

 

Ben, évidemment je ne me trouve pas dans mon assiette. J’écoute poliment mon compagnon du soir, il est gentil, poli, sage, un homme contre qui je n’ai rien à dire, mais pour non plus, l’homme lambda. Il habite à trois mètres de mon bureau, il songe déjà à des soirées avec moi regardant un DVD et il s’enchante du fait pratique qu’il ne me faut que 5 minutes pour arriver à mon bureau le matin !

 

Ouais, c’est ça, ça serait pratique. Mais je ne suis plus assez allemande pour apprécier les choses uniquement ‘pratiques’.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Calamity 24/01/2014 12:31

Bienvenue au pays des frustrées du Prince Charmant où seul les crapauds règnent en maitres!

david 20/01/2014 12:36

Je trouve que les sites de rencontre manque de charme et de hasard dans les rencontres, on va te catégoriser pour te faire rencontrer des gens de la meme catégorie que toi.
Mais bon c est une expérience a vivre au moins une fois.

Anon 19/01/2014 19:44

Tu n'as pas répondu à mon email ^^ (envoyé avec l'adresse email que j'ai mentionné)

Tu as oublié ou tu ne l'as pas reçu ?

L'éros de Scharlotte 27/01/2014 23:17



Et tu n'as pas répondu à mon mail - alors affaire perdue?!