Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'éros de Scharlotte
  • : Je veux vous faire part des mes démarches érotiques au pays où les hommes aiment tant les femmes. Je suis une femme qui se cherche et s’observe. Je décris mes rêves, mes désirs et ce qui se réalise.
  • Contact

Mots aimés

Envie de prendre soin de lui, d'apprendre à le comprendre. Envie de mûrir à ses côtés, de le voir mûrir aux miens. Envie de me mettre à être compris par lui.

Extrait du 'Dormeur du Val'

 

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois.

Alexandre Dumas, fils

 

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Anonymus

 

Je veux bien jouir avec d'autres, je ne veux m'abandonner qu'avec vous

Des désirs et des hommes - Françoise Simpère 

 

Mon coeur est français, mon cul est international ! Arletty

Recherche

7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 02:11

Je me réjouis des échanges sur ce site – les français restent un peuple séducteur. Je suis étonnée de ce respect et cette courtoisie avec laquelle les hommes m’abordent. Ils trouvent des bons mots, même si je ne corresponds à leurs goûts, toujours un mot de politesse pour dire adieu. Bon, avec quelques exceptions bien sûr.

Avec le temps je me vois réévaluer à nouveau. D’abord j’ai regardé une photo et j’ai réfléchi si je pourrais éventuellement faire l’amour avec lui, comme je dois être contente que quelqu’un s’adresse à moi, comme une mendiante.

Entre temps j’ai compris il y a des hommes très attirants qui sont intéresser à moi et j’ai le choix !! Wow, c’est nouveau et j’adore cette évolution en moi. J’avance prudemment mais décidée. Je me régale de chaque entretiens, même si je sais je ne veux pas aller plus loin – mais quel cadeau d’écouter  et regarder des hommes. Comment ils essayent de séduire, quelles motivations les laisser aller sur un site adultère, leurs biographies, leur vie de couple, leur train de vie.

Et quel occasion de parler avec des hommes de tous les couches sociales : le PDG, le chômeur, l’avocat,  des commerciaux toujours dans la voiture et des chambres d’hôtel, l’étudiant – oui même des jeunes frappent à ma porte…

Une drôle de découvert : Des fumeurs sont très pulsionnels, hâtifs, à la va-vite. Ce n’est pas mon truc, mais je suis amusée de voir leur énergie et puissance, leur envie de convaincre le plus vite possible. Mais je soupçonne avec eux je resterai sur ma faim, parce que ils me rappellent  des bougies une minute avant de s’éteindre.

 

                          Alain Delon                              biolay                           Belmondo.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires