Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'éros de Scharlotte
  • : Je veux vous faire part des mes démarches érotiques au pays où les hommes aiment tant les femmes. Je suis une femme qui se cherche et s’observe. Je décris mes rêves, mes désirs et ce qui se réalise.
  • Contact

Mots aimés

Envie de prendre soin de lui, d'apprendre à le comprendre. Envie de mûrir à ses côtés, de le voir mûrir aux miens. Envie de me mettre à être compris par lui.

Extrait du 'Dormeur du Val'

 

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois.

Alexandre Dumas, fils

 

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Anonymus

 

Je veux bien jouir avec d'autres, je ne veux m'abandonner qu'avec vous

Des désirs et des hommes - Françoise Simpère 

 

Mon coeur est français, mon cul est international ! Arletty

Recherche

4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 15:20

Allongée sur mon lit,  le regard posé sur mon amant qui s’est mis à l’aise entre mes jambes pour mater mon sexe. Je suis étonnée. Bien sûr tous mes amants trouvés sur ce site adorent les femmes et aiment faire l’amour, mais là, je suis tombée sur un homme qui est fasciné par ma chatte, les chattes en général bien sûr, mais là avec moi, c’est ma chatte qui est dans son collimateur.

gustave-courbet-autoportrait-desespere.jpg

 

Il me caresse, il examine mes lèvres, il plonge ses doigts en moi, à la découverte. Il est ravi que je mouille, la facilité de glisser en moi, faire cet aller-retour si stimulant, observer mes plis comment ils bougent, observer la couleur de mon entrée. Il tire un peu sur mes poils, il joue avec moi avec une grande délicatesse et curiosité et il le dit : Une chatte est quelque chose de fascinant je ne peux pas m’en lasser, je veux y être tout le temps, je veux la découvrir, gouter, engloutir, me mettre entièrement dedans…

l-origne.jpg

 

Et je me trouve dans ses bras toute la nuit en m’entamant encore et encore et encore une fois, je flotte sur ces vagues sans fin, comme une chaloupe dans la mer, éternellement bercée…

Partager cet article

Repost0

commentaires

Calamity 24/01/2014 12:32

Il y a des sorts bien moins enviables non?