Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'éros de Scharlotte
  • : Je veux vous faire part des mes démarches érotiques au pays où les hommes aiment tant les femmes. Je suis une femme qui se cherche et s’observe. Je décris mes rêves, mes désirs et ce qui se réalise.
  • Contact

Mots aimés

Envie de prendre soin de lui, d'apprendre à le comprendre. Envie de mûrir à ses côtés, de le voir mûrir aux miens. Envie de me mettre à être compris par lui.

Extrait du 'Dormeur du Val'

 

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois.

Alexandre Dumas, fils

 

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Anonymus

 

Je veux bien jouir avec d'autres, je ne veux m'abandonner qu'avec vous

Des désirs et des hommes - Françoise Simpère 

 

Mon coeur est français, mon cul est international ! Arletty

Recherche

4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 22:49

L’année commence forte – j’ai un rendez-vous après l’autre et je me demande si je n’exagère pas. Mon petit réseau crée en quelques semaines marche de mieux en mieux et des nouveaux hommes arrivent sans soucis.

J’avoue que j’accepte tant des invitations aussi pour ne pas devenir accro de mon homme préféré. Ça me fait mal qu’il ne se manifeste pas tant que j’aurais aimé, hm, il faut accepter le jeu, rien à faire.

J’ai pris conscience  d’une chose :

Quand je fais l’amour avec un homme que je trouve sympa, charmant, attirant etc. je me laisse aller le plus librement possible – aucun doute sur moi me freine, aucune réflexion sur l’avenir me distrait. Ce sont des moments où je suis vraiment LA et ma jouissance est complète.

Dès qu’un homme correspond à tous ce que j’imagine comme parfait, quand je chavire par sa présence et quand je n’arrête plus à vibrer- je pense toute de suite à la douleur qui va s’installer quand je ne peux plus le voir. Malgré ce bonheur de voir tous ces désirs réalisés, il y a cet ombre, cette douleur ‘pré imaginée’ qui me laisse douter, qui me freine.

Bon, cette expérience Gleeden devient une véritable thérapie, allons-y – discover yourself !

Partager cet article

Repost0

commentaires