Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'éros de Scharlotte
  • : Je veux vous faire part des mes démarches érotiques au pays où les hommes aiment tant les femmes. Je suis une femme qui se cherche et s’observe. Je décris mes rêves, mes désirs et ce qui se réalise.
  • Contact

Mots aimés

Envie de prendre soin de lui, d'apprendre à le comprendre. Envie de mûrir à ses côtés, de le voir mûrir aux miens. Envie de me mettre à être compris par lui.

Extrait du 'Dormeur du Val'

 

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois.

Alexandre Dumas, fils

 

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Anonymus

 

Je veux bien jouir avec d'autres, je ne veux m'abandonner qu'avec vous

Des désirs et des hommes - Françoise Simpère 

 

Mon coeur est français, mon cul est international ! Arletty

Recherche

28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 11:26
 
Encore une fois la surprise, la photo était trompeuse - la photographie est une profession et un art. Une camera, aussi bien puisse t'elle être, a du mal à capter ce que représente un être humain. Le sourire, les gestes, les yeux brillants ne se transmettent pas facilement par une photo.
 
Un businessman arrive au Café, avec un geste habile il jette son manteau Burberry sur le banc. Il s’installe en face de moi et son regard est claire : Il est ravi! Mais son discours montre qu’il essaie de cacher son état. Il commence a parler, rapidement il lance ses idées. Il m’explique ce qu’il fait, ce qu’il cherche, ce qu’il attend d’une maîtresse en général et de moi spécialement.  Il me prend comme un projet à gérer. Au moment où ses index pointent sur moi je n'en peux plus. Ma voix est forte, mon français d’un coup très précis et mon regard le fixe :
 
Arrête, tout de suite. Toute ta démarche se prête à ton travail, mais ici c’est un autre sujet. En amour il n'y a rien à prévoir, avertir, rassurer pour éviter l’échec. Laisse tomber cette façade, arrête ce monologue, tu ne prends pas le temps pour sentir ce que tu éprouves, laisse venir des choses! Le seul effort à faire est d'être là et d'observer tes sentiments, s’il se passe quelque chose entre nous. Nous présentons un désir ou pas. 
 
Je suis prête à partir, mais voilà, surprise : Il se redresse, son regard est devenu ouvert, doux et vulnérable. Il est très beau et incroyablement attirant. Il tient et caresse mes mains et il m’explique que ça fait deux ans qu'il n’a pas fait l’amour, il s’est jeté sur son travail pour éviter d’y penser. Il se sent très perturbé d’être face à une femme qui est là pour regarder si elle veut faire l’amour avec lui. Il m’a tout de suite désirée, il a du mal à gérer ses sentiments pour ne pas bondir sur moi.
 
Il m’accompagne au métro blotti contre moi, il m’embrasse avec un grand désir et en même temps avec beaucoup de prudence, il a peur de m’effrayer. Oui, c’est un affamé, je réfléchis s’il sait gérer son désir d’une façon digestible? En même temps je suis énormément flattée et touchée par son désir. Evidemment c’est mon point faible !
 
50 Minutes plus tard je reçois une invitation pour le lendemain midi à l’Hôtel Scribe – un hôtel magnifique en face de l’Opéra. Je connais les prix et je me sens un peu incommodée, mais bon, il gagne très bien sa vie, c’est sûr.
  scribe.jpg
 
Je risque des problèmes au bureau, mais j’y cours trop excitée pour bien réfléchir.
 
Notre rencontre est volcanique. Il se jette sur moi, il me lèche, il me mange, il gâte chaque centimètre de mon corps, interrompu par ses regards intenses, par des baisers, par des caresses dans mes cheveux, il me mate comme si j'étais la 8me merveille du monde.
 
Il fait tout et plus qu’une fille peut attendre d’un homme. Il vient une, deux, trois fois… après la 4me fois il se fond et éclate en larmes, il sanglote et je le prends dans mes bras, je le tiens, je le berce.
 
C’était l’heure pour lui de se lâcher et je me sens bien d’avoir eu l’honneur d’être la femme qui le remis sur le chemin d’amour.
 
Mais au moment où il se calme un peu, ses doigts se cramponnent à ma peau, il me serre fortement, il commence à parler sans cesse, il dessine un avenir avec moi, il veut quitter sa femme…il veut m’emmener aux Etats-Unis où il est muté pour deux ans.
 
Toutes mes alarmes clignotent au rouge !!! Mon état ‘dissolu’ s’évade sur le champ, je redeviens moi-même, je vois d’un coup quelle responsabilité il m’accorde pour son état chamboulé, je commence à avoir peur, je ne veux pas ça.
 
Il faut que je m’en aille, je prends les escaliers en courant, en sortant je vois l’affiche :
Le Scribe managed by SOFITEL – pourquoi je n’ai pas fait gaffe en rentrant ?
 
Je saute dans le bus pour l’aéroport. bus.jpg
Pendant le trajet j’ai du temps pour me remettre, de semer son comportement effrayant. Mon corps raisonne encore de toutes ces caresses, mais mon âme reste encore secouée – je me sens épuisée à fond.
 
Je pense à cette pub magnifique d’Air France qui représente se que je souhaite d’une relation homme – femme :
On se donne un appui dans la vie, l'homme me tient pour que je puisse voler.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires