Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'éros de Scharlotte
  • : Je veux vous faire part des mes démarches érotiques au pays où les hommes aiment tant les femmes. Je suis une femme qui se cherche et s’observe. Je décris mes rêves, mes désirs et ce qui se réalise.
  • Contact

Mots aimés

Envie de prendre soin de lui, d'apprendre à le comprendre. Envie de mûrir à ses côtés, de le voir mûrir aux miens. Envie de me mettre à être compris par lui.

Extrait du 'Dormeur du Val'

 

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois.

Alexandre Dumas, fils

 

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Anonymus

 

Je veux bien jouir avec d'autres, je ne veux m'abandonner qu'avec vous

Des désirs et des hommes - Françoise Simpère 

 

Mon coeur est français, mon cul est international ! Arletty

Recherche

17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 20:50

En fait c'est idiot de parler du Black Mamba, je me suis maintenant renseignée:http://fr.wikipedia.org/wiki/Mamba_noir

 

black-mamba.jpg

 

Le Mamba est appelé comme ça parce qu'il doit son nom à la coloration noire de l'intérieur de sa bouche. Ha, ce n'est pas du tout le cas du mien! En même temps, sans  le savoir, ses parents viennent exactement de la même région d'où réside ce serpent.

 

Il m'appelle à 11h57 par surprise pour me demander de déjeuner ensemble. J'adore, très organisé, il me propose tout de suite le lieu, très pratique pour lui et moi. Je l'attends dans le hall du Casino de Paris, parce qu'il fait frais dehors. J'ai très froid et je profite du temps d'attente pour imaginer sa peau si noire, si chaude, qui m'enveloppe si bien.

Et voilà une autre surprise, il me prend le bras par derrière et il m'embrasse. C'est fort, il m'envahit, il montre son désir, en même temps il est doux et prudent, il est à l'écoute si je suis d'accord. Mon dieu, quel homme, il est adorable, c'est un homme qui connaît très bien les femmes.

casino.png

 

Le restaurant choisi est très bien pour un tête à tête, bon, en France ce n'est pas compliqué de trouver des endroits comme ça. En face de moi, il me sourit. Quel sourire! Ses yeux si foncés entourés des rides qui montre sa joie de vivre, ses dents si parfaites et comme toujours avec lui j'ai l'impression qi'il est là, là pour moi, je suis la seule pour le moment qui l'intéresse.

 

Nous mangeons et comme d'habitude quand je me sens sous l'attention d'un homme si beau et attirant je parle, je parle - maintenant je sais, j'ai le désir d'être désirée, ok, tout le monde veut ça, mais moi je veux à tout prix 'me montrer', comment je suis, ce que j'éprouve vraiment, ce qui ce passe à l'intérieur de moi. Quelles émotions je mijote.

 

Je sais, c'est un jeu risqué, peu de mecs supportent ça. Mais c'est le jeu, il l'avale, il m'avale ou pas, je ne peux pas m'ouvrir, me laisser aller au lit sans une ouverture totale, donc ma 'logo-diarrhée est incluse'!

 

Je dépasse largement ma pause midi, la mauvaise conscience est balayée par sa présence. En partant, sur le trottoir, je parle encore comme une folle, déjà pour ne pas tomber par terre en criant: baise-moi; il me prend soudainement par le bras et il me tire vers un porche - un porche parisien, une grande porte qui couvre une toute petite avant-entrée devant la vraie entrée d'un hôtel particulière. Il me traîne dans un coin et il m'embrasse avec une force époustouflante, il suce mes lèvres, ça fait presque mal, il cherche mes seins, mon cul, wow quel désir! En fait je suis prête à m'effondrer, mais je reste assez figée. Je tiens mon sac à mains comme une arme, je me laisse faire, la seule chose que je fais c'est chercher sa queue, pour la toucher de l'extérieure...

 

Non, mon sur-moi est trop fort, je pense aux gens qui peuvent rentrer à la maison, je ne suis pas exhibitionniste, malheureusement j'aurais pu en profiter encore plus sans ses pensées de surveillance.

 

scooter.jpg

 

Je pars vers le métro, il débloque sa moto, je me retourne au moins trois fois, je suis folle de joie de vivre une telle rencontre. Encore un cadeau du ciel!

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires