Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'éros de Scharlotte
  • : Je veux vous faire part des mes démarches érotiques au pays où les hommes aiment tant les femmes. Je suis une femme qui se cherche et s’observe. Je décris mes rêves, mes désirs et ce qui se réalise.
  • Contact

Mots aimés

Envie de prendre soin de lui, d'apprendre à le comprendre. Envie de mûrir à ses côtés, de le voir mûrir aux miens. Envie de me mettre à être compris par lui.

Extrait du 'Dormeur du Val'

 

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois.

Alexandre Dumas, fils

 

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Anonymus

 

Je veux bien jouir avec d'autres, je ne veux m'abandonner qu'avec vous

Des désirs et des hommes - Françoise Simpère 

 

Mon coeur est français, mon cul est international ! Arletty

Recherche

21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 16:30

Je commence à raconter à quelques copines mes aventures extra-conjugales et ce que j’entends en premier c’est : Fais gaffe de ne pas tomber amoureuse !

 

Hein ?

 

Je me concentre pour rassembler mes pensées. Je suis allée sur ce site parce que j’ai éprouvé un grand désir de baiser comme avant, avec des bites bien raides. Ok c’est un peu cru, mais c’était ainsi. Mais cette recherche de satisfaction était et est liée à un grand désir pour les hommes en général. A la fin, c’est l’amour que j’ai toujours éprouvé pour les hommes.

 

Si je vis mes ébats, mes galipettes secrètes intensément, si je suis capable de jouir, de me perdre dans un autre corps, de m'unir pour quelques temps à un autre univers, je me laisse aller complètement.

 

Le moindre contrôle restreindrait mon plaisir.

 

Je n’ai aucun intérêt à contrôler quoi que ce soit – sauf de me protéger des maladies sexuelles et d'assurer toute la discrétion. Mais une fois au lit, tant pis, je lâche tout et justement pour ça je me régale avec mes hommes.

 

Mais bien sûr je suis amoureuse !

 

Je suis amoureuse de mon Français, de mon Anglais, au moins de ce que je vois en eux pendant nos rencontres. La façon de caresser, les regards qui me désirent, la forme d’un pénis, la façon dont il met sa main doucement sur ma gorge pour me sentir gémir … il y a des tas de choses pour tomber amoureuse.

 

Depuis dix ans je suis avec mon mari et je l’aime profondément, je lui dis souvent que je le trouve beau comme un Dieu. Chaque fois il rejette mes compliments. Il ne le croit pas.

 Je lui souhaiterais de tout cœur les mêmes expériences que je viens de vivre pour que lui aussi puisse enrichir, grandir dans sa perception du monde.

 

L’amour est partout et pour tout.

 

Le revers de la médaille : je m’ouvre à l’amour, je suis vulnérable.

C’est la comptabilité de la vie. Pas l’un sans l’autre. Mais m’empêcher d’aimer pour éviter la douleur est idiot, parce que de me couper de la possibilité d’aimer veut dire que je souffre à l’immédiat.

 

 

Mais bien sûr, si j’apprenais que mon Français a trouvé une autre femme à qui il a envie de sacrifier plus de temps, ou de me radier complètement de sa liste, ça me ferait du mal. Mais de quel mal on parlerait – de mon ego blessé ? Bien sûr je me sentirais humilier ou je ne sais pas quoi, mais est-ce de l’amour ?

 

 

Pour l’instant je souhaite à tous mes amants qu’ils puissent se réjouir le plus possible, comme je le souhaite à tout le monde !

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ange solaire 21/01/2012 18:28

Je ne comprends pas pourquoi il faudrait ne pas tomber amoureuse... Quand on aime, on vit! Et oui, il est possible que l'on souffre (j'en sais quelque chose)... Mais qu'importe? Le bonheur d'aimer
et de se laisser aller, complètement, vaut bien les larmes, s'il doit y en avoir...