Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'éros de Scharlotte
  • : Je veux vous faire part des mes démarches érotiques au pays où les hommes aiment tant les femmes. Je suis une femme qui se cherche et s’observe. Je décris mes rêves, mes désirs et ce qui se réalise.
  • Contact

Mots aimés

Envie de prendre soin de lui, d'apprendre à le comprendre. Envie de mûrir à ses côtés, de le voir mûrir aux miens. Envie de me mettre à être compris par lui.

Extrait du 'Dormeur du Val'

 

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois.

Alexandre Dumas, fils

 

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Anonymus

 

Je veux bien jouir avec d'autres, je ne veux m'abandonner qu'avec vous

Des désirs et des hommes - Françoise Simpère 

 

Mon coeur est français, mon cul est international ! Arletty

Recherche

7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 09:00

Ce matin je suis encore dans les vapes et somnolente.

Mon corps résonne encore de tous ces mouvements, retournements, touches, caresses, cette ouverture totale de tous mes orifices..

Oui, hier soir j’ai réalisé mon fantasme dont je rêvais depuis des mois:  

 la double pénétration.

J’étais tellement ouverte, tellement dilatée, ma chair offerte à deux amants qui m’ont gâtée de la tête au petit orteil.

Je suis arrivée dans ce sauna libertin avec mes deux amis blacks de chaque côté, comme Madonna avec ses gardes du corps.

Ce club est très intime, j’ai eu l’impression de rentrer dans une salle de séjour chez quelqu'un. Sur le sofa il y avait quelques hommes en train de lire des magazines, comme chez le coiffeur. Ben ça n’a pas raté, ils m’ont suivi comme des guêpes une tartine de miel.

                           coiffeur.jpg

Désolée, mais il faut le dire, la plupart moches et gros… en attente d’une femme libertine qui les laisse s’approcher. Mais ça ne sera pas moi.

Notre plan : me faire gâter par mes deux amants en exclusivité.

Dès le début j’ai été ravie de mes compagnons

• dans la douche, un homme de chaque côte qui me savonne, m’embrasse, s’arrêtant sur mes seins, mes hanches, mes fesses. Ma rosette délicatement massée pour bien me laver hummm

 3bath.jpg

• au sauna de même, j’embrasse l’un, l’autre glisse ses doigts sur mon clito, pendant que je branle doucement deux queues à la fois – quelle merveille. Nous sommes assis sur le banc le plus haut, ainsi les hommes en face nous regardent comme un spectacle au théâtre. Quand j’ai écarté mes cuisses posant une jambe sur les genoux de l’un, les hommes en face ont commencé à se branler.

3some.jpg

• longer les couloirs accompagnée, en disant : « non, merci » aux hommes qui veulent nous accompagner, qui veulent que je m’allonge dans une pièce plus grande et ouverte pour tout le monde – mais je ne suis pas prête pour ça.

 

À la cabine, enfin la clé tournée, ouf, je suis seule avec mes mecs du soir !

Je m’allonge, je les vois devant moi : l’un est très grand et mince, comme il me l’explique, sa morphologie s’appelle un ‘sahélien’, ahh je kiffe sur ces corps avec des jambes si longues et élégantes. L’autre plus petit avec un ventre plat très musclé qui me sourit, ravi de me toucher enfin après de longs chats nocturnes.

Ce sont eux qui bougent, qui me présentent chacun leur queue, soit pour les sucer ou les accueillir entre mes cuisses. Et c’est moi qui me cramponne dans leur chair quand ça monte, mes orgasmes se déclenchent comme des perles sur un file et parfois comme une avalanche de printemps.

Evidemment je tremble tout le temps, je suis dans cette espèce de transe bien connue… Et voilà, je me sens prête à les accueillir les deux à la fois.

Les deux pénis sont d’une taille normale, pas si grands, alors même pas peur - parfait pour faire la découverte de la double pénétration !

fesses.png

Je m’assois sur le petit, pendant que l’autre me masse les fesses et ouvre délicatement avec son doigt ma porte derrière. Et il n’y pas à attendre, je suis grande ouverte, il rentre doucement sans problème, sans empêchement jusqu’au bout.

Je ne sais pas si c’est le climat du sauna qui me fait cet effet. L’humidité, l’eau et la transpiration sur ce matelas en plastique, ça glisse tant qu’il me manque la saisie ferme. Les mains humides, ça dérape facilement, malaxer des fesses n’a pas la même sensation que le faire avec une peau sèche…

Ainsi je suis tellement dilatée que je ne sens presque plus la queue dans mon vagin, seulement mon amant derrière qui bouge facilement à nos guises.

Nous faisons nos pauses dans le hammam ou au sauna, où je m’allonge sous une lampe et je vois ma peau sous cette lumière tamisée, je me trouve belle, pas si vieille que ça, mes seins tiennent bien, je suis étonnée, comme j’ai gagné en densité.

 

deutsche-sauna-sex.jpg

Je n’entends que des compliments sur mon corps, partout. Un homme qui me suit partout quémande s’il peut caresser mes seins. Je les vois dans la glace et c’est étonnant, ils sont debout comme à mes vingt ans… c’est de la magie !

La dernière visite à la cabine avec mes hommes se passe avec une certaine urgence, le club va fermer à 21 h et comme ils se sont retenus un peu ils veulent jouir pour une dernière fois. Allez hep, ils m’entament avec ce regard un peu fou, si pressé pour ne rien rater, ils me serrent fort en poussant des cris en jouissant. En sachant que c’est la fin de notre soirée, ils me disent chacun à quel point ils ont profité des moments forts avec moi et à quel point ils se sont régalés de ma jouissance.

 

Complètement épuisée je sors du sauna - j’ai eu faim comme une lionne et voilà, je suis contente que je ne sois pas abandonnée tout de suite dans mon état ‘vaporeux’ et l’un de mes deux amants m’accompagne manger chez un chinois.

Ainsi j’ai pu redescendre petit à petit de ce nuage en me laissant caresser les cuisses sous la table– ah quel plaisir !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ludie 11/02/2014 00:40

Ils t'ont fait un joli cadeau, tes deux gardes du corps. Qu'est - ce que j'aimerais encore connaître le plaisir d'un endroit pareil , acCompagnée, escortée et protégée par celui que j'aime.
Je n'ai pas encore renoncé.