Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'éros de Scharlotte
  • : Je veux vous faire part des mes démarches érotiques au pays où les hommes aiment tant les femmes. Je suis une femme qui se cherche et s’observe. Je décris mes rêves, mes désirs et ce qui se réalise.
  • Contact

Mots aimés

Envie de prendre soin de lui, d'apprendre à le comprendre. Envie de mûrir à ses côtés, de le voir mûrir aux miens. Envie de me mettre à être compris par lui.

Extrait du 'Dormeur du Val'

 

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois.

Alexandre Dumas, fils

 

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Anonymus

 

Je veux bien jouir avec d'autres, je ne veux m'abandonner qu'avec vous

Des désirs et des hommes - Françoise Simpère 

 

Mon coeur est français, mon cul est international ! Arletty

Recherche

19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 21:33

Ça y’est, j’ai rencontré M. Nirvana au café ! Il a choisi le café des dames – quelle attention ! Au moins j'ai envie de le croire.

 

cafe.png

 

Je le reconnais toute de suite, il fait déjà nuit et il m'attend sur le trottoir sous la lumière des réverbères. Je reste sans mots – il est encore plus beau que sur les photos, ce n’est pas possible – j’ai une telle chance, toute suite je cherche la faille.

 

Mais non, il est sympa, drôle, il est même un peu gêné, il ne me regarde pas frontalement. Moi, je le lorgne ouvertement, je suis tous ces gestes. Il est bien habillé, c'est yeux bleus claires sont extraordinaires.

 

Il me dit que je lui plais, il est d’accord, je semble être plus jeune que sur les photos, il veut me revoir.

 

Là, presque contente je trouvais un truc :

Ces gestes sont presque homosexuelles, ça façon de bouger ça tête en arrière quand il rit, c’est mains dans l’air quand il parle. Je lui demande : Mais t’es sûr, t’es pas homo ?

Non. Comme cette question est lui très familier il répond : Ne t’inquiet, je suis héréro !

 

Je suis tout décontenancée - puis-je être si chanceuse?  

Partager cet article

Repost0

commentaires