Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'éros de Scharlotte
  • : Je veux vous faire part des mes démarches érotiques au pays où les hommes aiment tant les femmes. Je suis une femme qui se cherche et s’observe. Je décris mes rêves, mes désirs et ce qui se réalise.
  • Contact

Mots aimés

Envie de prendre soin de lui, d'apprendre à le comprendre. Envie de mûrir à ses côtés, de le voir mûrir aux miens. Envie de me mettre à être compris par lui.

Extrait du 'Dormeur du Val'

 

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois.

Alexandre Dumas, fils

 

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Anonymus

 

Je veux bien jouir avec d'autres, je ne veux m'abandonner qu'avec vous

Des désirs et des hommes - Françoise Simpère 

 

Mon coeur est français, mon cul est international ! Arletty

Recherche

23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 16:35

 L’article du blog de Luxure&Co  'Mettre la barre moins haute' sur les exigences m’a fait beaucoup réfléchir sur ma propre position – que peut-on exiger d'un homme pour être comblée.  Après des échanges, des commentaires sur son blog, je finis par penser, oui c’est vrai :  haut les pancartes, haut les barres !!! 
 
Mon téléphone sonne et ma comptable m’explique quel problème je dois résoudre. Donc j’erre au 3me étage de ma boîte, que je fréquente rarement. Enfin je trouve au moins le bon couloir, un homme assis au bout, dans un coin d'open space me regarde déjà de loin, il est curieux.

 

   
Karl Lagerfeld Rings 2J'aperçois ses bagues – un peu comme Lagerfeld, ses boucles d’oreilles, ses tatouages – sur l’écran : Marilyn Manson et voilà quand je demande s’il peut me mener vers M. un tel il me sourit avec ses yeux foncés si doux et voilà il se présente : Ah heureusement c’est moi.
 


Vous connaissez ça ? On parle des factures, des avoirs, des erreurs, mais le corps, la mimique, les yeux ne disent qu’une chose : Embrasse-moi, tout de suite !
Ah bah oui, un collègue !!! Pas possible, je ne sais rien sur lui, marié ou pas, fidèle ou pas ?
Mais au fond de moi je me dis : je m’en fous, il me le faut !
 
Depuis nous buvons du café à la cafète, on parle sagement pendant je me noie dans ses yeux (ok, ok ils me rappellent à marilyn-manson-hd_100833-1400x1050.jpgLUI). Je dois lever ma tête pour lui parler pour le regarder cet ex-punk comptable et d’un coup j’éclate de rire : si quelqu'un m’avait dit avant que je kifferais un jour sur un tel mec j’aurais dit non – c’est sûr !
 
Qu’est-ce que je suis contente de comprendre que des exigeances établies sont pure ‘brainfuck’ !!! 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires