Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'éros de Scharlotte
  • : Je veux vous faire part des mes démarches érotiques au pays où les hommes aiment tant les femmes. Je suis une femme qui se cherche et s’observe. Je décris mes rêves, mes désirs et ce qui se réalise.
  • Contact

Mots aimés

Envie de prendre soin de lui, d'apprendre à le comprendre. Envie de mûrir à ses côtés, de le voir mûrir aux miens. Envie de me mettre à être compris par lui.

Extrait du 'Dormeur du Val'

 

Les chaînes du mariage sont si lourdes qu'il faut être deux pour les porter. Quelquefois trois.

Alexandre Dumas, fils

 

Ça prend une minute pour remarquer quelqu'un, une heure pour l'apprécier, une journée pour l'aimer, mais une vie pour l'oublier.

Anonymus

 

Je veux bien jouir avec d'autres, je ne veux m'abandonner qu'avec vous

Des désirs et des hommes - Françoise Simpère 

 

Mon coeur est français, mon cul est international ! Arletty

Recherche

25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 13:50

En rentrant du boulot, je tombe nez à nez dans ma cour avec un échafaudage qui sera bientôt monté sur la façade de mon immeuble. Oh la la, bientôt j’aurais alors des ouvriers se baladant devant ma fenêtre au 4ème étage ! Je suis hilare et je surveille qui fait des allers-retours entre camion et cour pour empiler le matériel !

Quatre africains et un blanc qui surveille, ça ne changera jamais ?

La vue depuis mon lit ou mon sofa est parfaite, je ne vois que des culs, des jambes, je fantasme à mort – à qui aurais-je envie d’ouvrir ma fenêtre ? Mais ma joie visuelle ne dure pas longtemps, ils collent une pellicule plastifié épaisse sur mes vitres pour les protéger du décapant de façade.

Quand je vais chercher mon vélo, un ouvrier me propose gentiment de gonfler mon pneu, humm, il est grand, mince, un peu timide, ses gestes sont lents et élégants. Il me sourit et je sais qu’il suffirait seulement de dire oui et ça pourrait marcher ;)

De retour d'un week-end à la campagne je trouve une rose collée contre ma fenêtre – ohhh, c’est trop mignon.

La vie en rose

Mais la lettre jointe me refroidit vite fait :

‘J’espère que ça va durer longtemps entre nous’

Euh, le ‘ça’ c’est quoi ? Gonfler un pneu ?

Ça me rappelle que c’est une rencontre dans la vie réelle, pas par un profil internet dans lesquels je suis inscrite. En ayant quelques échanges écrits au préalable, les souhaits, désirs et besoins sont énoncés avant de se voir en ‘vrai’, ce qui n’est pas le cas dans la cour de mon immeuble.

Ah la la, je crains que je ne puisse répondre à des projections basées sur une pure illusion.

Partager cet article

Repost0

commentaires